Une révolution dans la reconstitution du passé par Dominique Deslandres

dominique-deslandres-udm
Catégorie
Conférence
Date
2021-09-23 19:30
Lieu
Zoom
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dominique Deslandres est professeure titulaire à l’Université de Montréal. Elle y enseigne l’histoire européenne et l’histoire comparée Europe-Amérique. Ses actuels champs d’études, à la croisée de l’histoire socioreligieuse, de l’histoire des pouvoirs et des Imperium Studies, portent sur l’espace français d’ancien régime (France et colonies 16e-18e siècles).

Parmi ses publications figurent : Croire et faire croire. Les missions françaises au XVIIe siècle (Fayard 2003), qui a reçu de nombreux prix dont le Prix Lionel Groulx de l’Institut d’Histoire d’Amérique française (2004) et le Prix John A. MacDonald de la Société historique du Canada (2005); Les Sulpiciens de Montréal: une histoire de pouvoir et de discrétion 1657-2007 (Fides 2007), qu’elle a coécrit avec J.A. Dickinson et O. Hubert et qui est devenu un bestseller suivi d’une exposition au Musée des Beaux Arts de Montréal; Lecture inédite de la modernité aux origines de la Nouvelle France (PUL 2010) codirigé avec R. Brodeur et T. Nadeau-Lacour, pour le 400e anniversaire de la fondation de Québec. Son article sur le genre, la religion et l’expansion de la souveraineté française au XVIIe siècle s’est mérité le prix d’excellence de l’Institut d’histoire de l’Amérique française (2013).  En 2017, elle a été élue membre de la Société des Dix. Sa recherche sur les femmes (et leurs hommes) qui ont fait l’histoire de Montréal souligne non seulement les rapports de pouvoir dans la société montréalaise mais le passé esclavagiste de la colonie.

Une révolution dans la reconstitution du passé

Cette conférence fera connaitre la véritable révolution qui s’opère présentement dans la façon de reconstituer le passé des individus.  Afin de pallier la fragmentation et le dédoublement récurrents de la recherche, le partenariat Donner le goût de l’archive mise sur la collaboration et le partage des expertises tant des citoyens que des académiques.  D’une part, nous utilisons la reconnaissance automatique des écritures anciennes – une vraie magie ! Et d’autre part, le partage des collections ainsi traitées, permet la recherche massive dans des centaines, voire des milliers, de pages d’archives manuscrites (officielles, notariales, paroissiales, judiciaires, etc).

 
 

Toutes les Dates

  • 2021-09-23 19:30