fiche

Rechercher

|
418 653-3940
Recherche

                          Publicité

Photo de Philippe BOURGEOIS
Fiche créée le : 2004-06-01
Philippe BOURGEOIS
Père : BOURGEOIS
Décès le : 2004-06-01
Parution : 2004-06-02
Paru dans : L'Acadie Nouvelle, Caraquet, NB

Philippe Bourgeois (1911-2004) l'Acadie Nouvelle - 2 juin 2004 SAINT-LOUIS-DE-KENT - À l’Hôpital Stella-Maris de Sainte-Anne-de-Kent, le mardi 1er juin 2004, à l’âge de 93 ans, est décédé Philippe Bourgeois, époux de Marguerite (Gagnon) Bourgeois, domicilié à Saint-Louis-de-Kent. Né à Grande-Digue le 11 janvier 1991, il était fils de feu Fidèle Bourgeois et de feu Céline (Cormier) Bourgeois. Outre son épouse, il laisse dans le deuil cinq filles: Cécile Bourgeois, Louise Bourgeois, Pauline Arsenault, Huguette Bourgeois et Monique Bourgeois; trois fils: Louis-Philippe, Charles Gabriel et Laurent-Pierre; une soeur, Sr Célina Bourgeois, ainsi que 22 petits-enfants et 18 arrière-petits-enfants. Une fille, Marie-Marthe Bourgeois (1993), ainsi qu’un frère, Alphée, l’ont précédé dans la tombe. À la suite d’études classique qu’il a fait à Pointe-de-l’Église, N.-É., il a poursuivi des études à l’Université Laval à Québec d’où il a obtenu, en 1941, un diplôme en agronomie. Il a oeuvré ensuite pendant plus de 30 années comme agronome dans le comté de Kent. Après avoir rendu de nombreux services aux foyers écoles, M. Bourgeois a aidé la commission scolaire à faire le meilleur choix du site de la future école polyvalente. À cette fin, il est allé rencontrer les autorités du ministère de l’Éducation afin de faire valoir le village de Saint-Louis comme étant le meilleur endroit pour établir une école polyvalente uniquement francophone. En 1978, cette école devenait réalité et était officiellement nommée l’école Mgr-Marcel-François-Richard. Par ses convictions, M. Bourgeois a contribué non seulement à l’épanouissement du monde de l’éducation, mais également à celui des causes humanitaires comme celle de la Croix-Rouge ou du Havre communautaire qui vient en aide aux personnes ayant des besoins spéciaux. Le mouvement coopératif ainsi que la SAANB ont été également des causes auxquelles il a beaucoup contribué. La dépouille mortelle sera exposée à compter de 19h, le mercredi 2 juin, à la Maison mémoriale Thompson de Saint-Louis-de-Kent. Les funérailles auront lieu en l’église Saint-Louis-des-Français de Saint-Louis-de-Kent, le vendredi 4 juin, à 19h. L’inhumation se fera au cimetière paroissial. Heures de visites: le mercredi 2 juin, de 19h à 21h, le jeudi 3 juin, de 14h à 16h et de 19h à 21h et le vendredi 4 juin, de 17h jusqu’au départ pour les funérailles. La direction des funérailles a été confiée aux soins professionnels de la Maison funéraire Thompson de Richibouctou (523-4252, www.thompsonsfuneralhome.com).

             Publicité

S'abonner pour
des mises à jour, nouvelles et plus...

S'ABONNER

Adresse

418 653-3940

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S5 Box