fiche

Rechercher

|
418 653-3940
Recherche

                          Publicité

Photo de Sylvio DUGAS
Fiche créée le : 2004-12-26
Sylvio DUGAS
Père : Alfred A. DUGAS
Mère : Béatrice
Décès le : 2004-12-26
Parution : 2004-12-30
Paru dans : L'Acadie Nouvelle, Caraquet, NB

Père Sylvio Dugas C.Ss.R. l'Acadie Nouvelle - 30 décembre 2004 - À Sainte-Anne-de-Beaupré, le dimanche 26 décembre 2004, est décédé le père Sylvio Dugas, rédemptoriste. Né à Caraquet le 6 mars 1928, il était fils de feu Alfred A. et de feu Béatrice Dugas. Entré au Noviciat des Rédemptoristes à Sherbrooke en 1950, il a été ordonné prêtre à Aylmer en 1957. L’année suivante, il a été nommé au Séminaire N.-D.-du-Perpétuel-Secours de Moncton où il devint professeur jusqu’en 1965. Puis, il s’adonna au ministère sacerdotal à Montréal et à Moncton, où il devint curé de Notre-Dame-de-la Paix de 1974 à 1979. En 1979, il a été envoyé comme missionnaire en Uruguay; il y demeura six ans. De retour au Canada, en 1985, il se mit à prêcher dans des retraites paroissiales, où il excella, grâce à son zèle apostolique et à ses talents de chanteur, de musicien et de compositeur. À partir de 1995, il oeuvra dans diverses paroisses du Nouveau-Brunswick: Richibouctou, Saint-Charles, Caraquet, Big Cove et Robertville. Quand il apprit qu’il avait un cancer du pancréas en mars dernier, il écrivit dans son journal: «Seigneur, c’est toi le Patron, tu sais mieux que moi ce qui est le meilleur pour moi. Si c’est ta Volonté que ma course ici-bas soit terminée, j’accepte très volontiers». C’est dans ces dispositions qu’il vécut les derniers mois à Sainte-Anne, au milieu de ses confrères. À sa mort, il avait presque terminé sa toile, patiemment tissée à l’aide de petits points, illustrant le mystère de Noël. C’était sa façon à lui de se préparer à célébrer la joie qui l’attendait, en offrant à l’Enfant Jésus le fruit de ses multiples talents. Il laisse dans le deuil ses soeurs: Sylvia et Mérilda; ses frères: Stan et André, les autres membres de sa famille, ainsi que ses confrères rédemptoristes. La dépouille mortelle sera exposée à la Maison funéraire Racicot de Caraquet, le jeudi 30 décembre, de 14h à 16h et de 19h à 21h et en l’église Saint-Pierre-aux-Liens de Caraquet, le vendredi 31 décembre, de 9h jusqu’à l’heure des funérailles, qui auront lieu à 11h. À la demande de la famille, un don pour SOS Hôpital ou à la Société canadienne du cancer, serait apprécié.

             Publicité

S'abonner pour
des mises à jour, nouvelles et plus...

S'ABONNER

Adresse

418 653-3940

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S5 Box