Fichiers et index

Fichiers et index

L’information tirée des registres de l’état civil ou d’autres sources peut être consignée sur fiche et être disponible sur papier, sur microformes ou sur support informatique. Certains généalogistes ou certains organismes ont constitué au fil des ans des fichiers considérables. La présence ou non d’un index et le mode de classement des fiches influencent grandement la facilité de recherche dans un fichier. Les divers index sont bâtis différemment : certains sont alphabétiques alors que d’autres le sont également mais leurs entrées ne sont pas en ordre alphabétique à l’intérieur d’une même lettre.

Certains fichiers informatisés sont dotés d'un moteur de recherche, dont l’utilité peut être limitée en raison de certaines de ses caractéristiques (utilisation de majuscules, normalisation ou non des patronymes…) et de la possibilité de recherche aléatoire ou non. Ces dernières années, on commence à rencontrer des index qui ont été constitués « mécaniquement » par la technique de la reconnaissance optique de caractères (en anglais, OCR).

Programme de recherche en démographie historique de l’Université de Montréal (PRDH)

Réalisé sous la direction de Jacques Légaré et d’Hubert Charbonneau, poursuivi aujourd’hui par Bertrand Desjardins, ce programme de recherche s’intéresse aux XVIIe et XVIIIe siècles et a permis la transcription informatique synthétisée de tous les actes d’état civil catholiques inscrits dans les registres paroissiaux du Québec et de quelques autres catégories de documents, dont les recensements nominatifs, les témoignages de liberté au mariage, les actes de confirmation, des listes de migrants… Les données sur certaines sépultures survenues entre 1800 et 1850 sont également incluses.

Les données pour la période antérieure à 1766 ont d’abord été publiées en 47 volumes sous le titre Répertoire des actes de baptême, mariage, sépulture et des recensements du Québec ancien. Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1980-1990. L’ensemble de la banque, qui comprend plus de 700 000 actes, est aujourd’hui disponible sur cédérom et sur le site payant du PRDH, qui comprend les dernières mises à jour. Il s’agit d’une source incontournable et fiable, unique au monde.

BMS 2000

Cette banque de données est le fruit d’une collaboration entre plusieurs sociétés de généalogie membres d’un consortium créé en vue de mettre en commun leurs données généalogiques. Sur leur site, on peut y lire ceci : 

Fondé en 1998, autour d'un noyau de 5 sociétés pionnières, Groupe BMS2000, est un projet coopératif de mise en commun des données généalogiques de 24 sociétés de généalogie du Québec et des environs immédiats. Une base commune de données de fiches de baptêmes, de mariages et de sépultures de 11 millions et demi de fiches concrétise cette mise en commun.

Jusqu'à la fin de 2006, tout en accroissant le nombre de ses sociétés participantes et en augmentant année après année la taille de sa base de données, Groupe BMS2000 a permis aux membres de ses sociétés participantes de bénéficier en exclusivité de cette base de données, dans les locaux de leurs sociétés respectives.

En décembre 2006, il a élargi l'accès à son trésor généalogique à tous les usagers d'Internet en s'associant au Centre de généalogie francophone d'Amérique.

Groupe BMS2000 ambitionne d'inclure dans sa base de données TOUS les actes de baptêmes, de mariages et de sépultures du Québec et des environs immédiats.

Institut généalogique Drouin Répertoire alphabétique des mariages des Canadiens français 1760-1935

Ce répertoire, parfois connu sous le nom de Drouin bleu ou Gros Drouin, comprend deux séries de volumes soit :

      • ordre masculin [La Masculine] : 49 volumes (plus un Complément);
      • ordre féminin [La Féminine] : 64 volumes.

Chacun des volumes comprend deux parties, soit avant et après 1880. Ils renferment de nombreuses erreurs de transcription et le déchiffrage de l’information est parfois ardu. Les abréviations sont fort nombreuses. Il s’agit tout de même d’un des instruments les plus utiles et il est encore fort utilisé pour trouver un mariage durant cette période. La classification de l’information y est particulière : d’abord, par le patronyme d’un des conjoints, puis par le prénom de ce conjoint et, enfin, par le patronyme de l’autre conjoint.

Des compléments utiles :

      • Complément à La Masculine et à La Féminine, répertoire des mariages des familles canadiennes-françaises 1760-1825 [par Noël Allaire, Benoît Charest et Lucien Pépin; 22 tomes + index de 5 tomes; appelé Petit Drouin.]
      • Le Kardex. Une collection de plus de 1 000 000 de mariages sur fiches microfilmées en 16 mm qui complète La Masculine et La Féminine.
      • Il existe également le Supplément à Drouin, soit 32 bobines de microfilms de format 16 mm; les patronymes y sont classés par ordre alphabétique des hommes seulement. L’intérêt des fiches que l’on retrouve sur ces microfilms tient au fait qu’elles traitent de cas spéciaux non inclus dans les autres ouvrages. Ces deux séries de microfilms sont disponibles dans certaines sociétés, dont la SGCF, la SGAR et la SGQ.

Index consolidé des mariages et des décès de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ)

Disponible sur cédérom, il s’agit d’un assemblage réalisé par la Société de généalogie de Québec et constitué à partir de l’index des mariages et de celui des décès du Registre de référence à l’état civil; ces deux index étaient auparavant seulement disponibles sur microfilms.

L’absence de normalisation des patronymes et des noms de lieux est cependant un handicap important. Toutefois, la présence d’un moteur de recherche convivial rend cet assemblage particulièrement utile. La période couverte permet aux chercheurs de retrouver de l’information autrement inaccessible à partir des autres instruments de recherche.

Index consolidé des mariages (1926-1996)

L’index concerne 2 456 668 mariages. Dans le cas d’un mariage, il est possible de lier l’information de cet index (en notant le numéro de matricule) à celle de la fiche de mariage complétée pour des fins statistiques; cette dernière peut être consultée sur microfilms dans les centres de Québec et de Montréal de BAnQ et à la SGCF. Plusieurs informations additionnelles peuvent ainsi être connues sur chacun des membres du couple, dont le lieu de résidence avant et après le mariage, la date et le lieu de naissance, le métier ou la profession…

À noter que les personnes dont l’identification est incomplète sont énumérées en début de liste pour leur patronyme seulement. Enfin, pour tout mariage célébré en 1940 ou avant, il est préférable de consulter l’acte en visionnant les microfilms du Fonds Drouin.

Index consolidé des décès (1926-1996)

L’index concerne 2 748 640 décès; dans certains cas, la date de naissance est mentionnée. Le lieu indiqué est celui du décès et non celui de l’inhumation ou de la résidence. La donnée sur l’âge de décès est intéressante et permet de cibler des recherches pointues.

En particulier, il est intéressant de se servir de cet index pour connaître la date de naissance d’une personne dont on connaît déjà par ailleurs la date de décès. Pour des raisons de confidentialité, les formulaires de décès auxquels renvoie l’index ne sont pas accessibles.

Fichier Origine

Le Fichier Origine est le répertoire informatisé des actes de l’état civil et des actes notariés trouvés dans le cadre du projet franco-québécois de recherche sur les origines familiales des émigrants français et étrangers établis au Québec des origines à 1865 (PROFEQ). Depuis 2001, il comprend les noms de tous les individus, mariés, célibataires et religieux, dont l’acte de naissance ou de baptême a été retracé dans leurs pays d’origine. Depuis l’automne 2004, on y trouve également le nom des frères et sœurs d’un ancêtre et le nom des grands-parents paternels et maternels ainsi que le mariage de ceux-ci dans plusieurs cas.

Le dépouillement et la publication des actes concernant les émigrants français et étrangers s’inscrivent dans le cadre d’une entente de coopération entre la Fédération française de généalogie et la Fédération québécoise des sociétés de généalogie. L’objectif du projet est de rendre accessible gratuitement à tous les chercheurs une source de renseignements crédibles sur l’origine des pionniers et des pionnières, des origines à 1865.

Programme PRÉFEN

Depuis 2001, le Programme de recherche sur l’émigration des Français en Nouvelle-France (PRÉFEN) s’inspire de problématiques reliées principalement à trois disciplines, soit l’histoire, la démographie et la génétique. Il vise à définir la place de l’émigrant dans sa famille et celle de sa famille dans la société locale française. Une banque de données informatisées est en cours d’élaboration sur les quelque 14 000 émigrants établis au Canada avant 1760. Des notices biographiques d’émigrants ont notamment été rédigées.

Fichier Antonin-Loiselle

Ce fichier contient 1 531 microfiches relatives à plus de 550 000 mariages. Il a connu une diffusion assez grande. La période couverte est de 1750 au début des années 1940 environ. Même si les chercheurs ont tendance à délaisser ce fichier pour le Drouin ou la banque BMS 2000, il demeure néanmoins une référence utile et complémentaire à consulter dans les cas douteux. Un complément à ce fichier, disponible sur microfilm (BAnQ), touche surtout la région de Montréal.

Fichier Benoît

Le Fichier Benoît comprend 26 914 baptêmes, 407 426 mariages et 4 678 sépultures. Il est disponible à la SGCF et accessible à ses membres sur son site Internet.

Fichier Histor

Ce fichier de 45 volumes a été constitué par René Jetté et ses collaborateurs. Il consiste en des photocopies de 131 000 fiches manuscrites de mariages catholiques et non catholiques du Québec pour la période 1731-1835. Il constitue la seule source imprimée pour les mariages non catholiques avant 1825. Sa disponibilité est réduite à la région de Montréal.

Fichier Pontbriand

Constitué par Benoît Pontbriand et quelques collègues, ce fichier compte 51 microfilms. Il couvre la période de 1621 à 1984. Il s’agit des fiches de mariages publiées sous forme de répertoires de mariages. Chaque fiche comprend le nom des deux conjoints, leurs parents respectifs, la date et le lieu de mariage. Sont parfois donnés l’âge, le lieu de résidence à l’extérieur de la paroisse et le degré de parenté des conjoints s’il y a lieu. Le fichier de mariages comporte deux sections distinctes : hommes et femmes. Chaque section est classée par ordre alphabétique des conjoints à l’intérieur d’un même nom de famille ou patronyme. Disponible dans la région montréalaise.

Fichier Fabien

Ce fichier compte 51 microfilms en deux séries, soit 45 pour le Québec et le reste pour l’Ontario. Il se compose de renseignements pour la période de 1657 à 1974, répartis sur plus de 250 000 fiches, surtout des mariages, qui indiquent la date, les noms des époux et de leurs parents, ainsi que la paroisse où a eu lieu l’événement. Il couvre la région de l’Outaouais (Québec et Ontario), plusieurs paroisses de l’est et du Nord de l’Ontario, des comtés de Pontiac, Vaudreuil, Châteauguay, Huntingdon, Beauharnois, l’Assomption, Laval, Deux-Montagnes et Argenteuil.

Fichier Rivest

Créé par Lucien Rivest et des collaborateurs, il comprend 41 microfilms constitués de fiches de mariages par ordre des femmes; une publication existe aussi sous forme de répertoires de mariages par comté et ordre des hommes. La période couverte est de 1621 à 1960 environ.

Fichier Houle-Campagna

Ce fichier contient des données sur plus de 900 000 mariages de la région de Montréal, de la Mauricie, de l’Estrie, de Chambly, de l’Outaouais, de l’Abitibi-Témiscaminque et de quelques districts ontariens. Les renseignements sont présentés par ordre alphabétique des noms de famille. Il est disponible dans la région montréalaise.

Fichier Parentèle

L’exemplaire unique de ce fichier qui comprend plus de 2 000 000 de fiches de mariages est réservé aux membres de la SGCF. Il a été constitué par l’accumulation des fiches provenant de dons de membres et lors de la publication de répertoires. La période couverte s'étend de 1621 à nos jours.

Quelques index liés à l’état civil développés dans les palais de justice

Des index ont été confectionnés par des administrations dans le but de faciliter le repérage rapide de l’information dans certains des registres de l’état civil. Les plus importants d’entre eux ont été produits dans les palais de justice, en particulier ceux de Montréal et de Québec. Leur grande utilité tient notamment à la période de temps et aux territoires couverts, ce qui permet de combler certaines des carences d’autres sources.

Parmi les fichiers disponibles dans certains centres de BAnQ, mentionnons :

      • Index des baptêmes, mariages et sépultures des protestants de la région de Québec, ca 1790-1875. Disponible sur microfiches (300076) et sur microfilms.
      • Index des baptêmes, mariages, sépultures (catholiques) du district judiciaire de Québec, ca 1850-1980. Disponible sur microfilms.
      • Index des baptêmes, mariages, sépultures (non catholiques) du district judiciaire de Québec, ca 1850-1980.
      • Index des baptêmes, mariages et sépultures (catholiques) du district judiciaire de Montréal : Notre-Dame de Montréal et ses paroisses rurales, 1648-1899.
      • Index des baptêmes, mariages et sépultures (non catholiques) du district judiciaire de Montréal : Notre-Dame de Montréal et ses paroisses rurales, [1760, 1766, 1768]- 1899.
      • L’inventaire des mariages non-catholiques de la région de Montréal, 1766-1875. Ce fichier peut être consulté sur le site de BAnQ.
      • Les sépultures des non-catholiques de la région de Montréal, 1768-1875. Ce fichier peut être consulté sur le site de BAnQ.
      • Index des baptêmes, mariages et sépultures (non-catholiques) du district judiciaire de Beauharnois, ca 1832-1899.
      • Index des baptêmes, mariages et sépultures (non-catholiques) du district judiciaire de Saint-François (avant 1946).
      • Index des baptêmes et sépultures de Notre-Dame de Québec, 1780-1907.

Actes de divorce, 1841-1968

La base de données Le divorce au Canada (1841-1968), mise en ligne par le Centre canadien de généalogie, contient 12 732 références à des actes de divorce parus dans des publications officielles du gouvernement du Canada entre 1841 et 1968 :

        • Statuts de la province du Canada
        • Journaux de l'Assemblée législative de la Province du Canada
        • Statuts du Canada
        • Journaux du Sénat du Canada.

BAnQ conserve les dossiers et jugements de divorce de 1968 jusqu’au milieu des années 1970. On peut les retracer par les différents index et plumitifs existants à l’intérieur des archives judiciaires et par le plumitif électronique.

Les dossiers de divorce antérieurs à juillet 1968 sont conservés par le Sénat du Canada. Pour y avoir accès, il faut s'adresser au Bureau du légiste et conseiller parlementaire à Ottawa. Depuis juillet 1968, le Bureau d'enregistrement des actions en divorce tient le Registre des divorces. Il s'agit d'une banque qui inclut tous les dossiers judiciaires du Canada, que les procédures soient terminées ou non.

Notices nécrologiques et épitaphes

Outre l’état civil, diverses sources ont fait l’objet de fichiers. Ainsi, les relevés de notices nécrologiques ont suscité beaucoup d’intérêt. Parmi les initiatives intéressantes, signalons le Groupe Nécro, qui a comme objectif de constituer une base de données nécrologiques provenant essentiellement des informations publiées par les journaux.

La banque de données Avis de décès, créée originalement par Robert Charron et offert à la FQSG pour diffusion vous donne accès à plus de 775 000 avis de décès publiés depuis 1999 par l'entremise de salons funéraires, journaux régionaux et quotidiens. La banque est alimentée quotidiennement à partir des données publiées par sept quotidiens québécois (La Presse, Le Soleil, Le Nouvelliste, Le Droit, La Tribune, Le Quotidien et La Voix de L'Est) et des données provenant de l'Acadie via le journal L'Acadie Nouvelle et salons funéraires, donnant ainsi aux chercheurs l'accès à des données à jour.

La SGQ, quant à elle, a confectionné des index annuels et des cahiers avec les notices nécrologiques parues dans le journal Le Soleil et dans Internet depuis le 12 octobre 1999.

Pour la région de Montréal, les registres du cimetière Notre-Dame-des-Neiges accessibles en ligne.

Le Repos Saint-François d'Assise (Cimetière de l’Est) est le deuxième cimetière en importance à Montréal. L’information sur cédérom porte sur 226 346 personnes inhumées entre 1724 et le 31 mars 2003. Information disponible : le nom de la personne décédée, le nom de son conjoint, le nom des parents, la date du décès, la date de naissance, l’emplacement dans le cimetière.

Sur le site de BAnQ, le relevé des inscriptions du cimetière protestant Mount Hermon (1848-1904), situé à Sillery dans la ville de Québec, fournit les causes de décès, une information rare.

Les répertoires des clients de maisons funéraires ont surtout été produits par des entreprises de l’Est des États-Unis. L’information que l’on y trouve est assez similaire à celle contenue dans les répertoires de cimetières. Ainsi, le Centre de Québec BAnQ conserve les « cahiers d’ordres » pour les années 1920 de la firme Lépine-Cloutier, une importante entreprise funéraire de la ville de Québec (fonds P783) mais aucun relevé des informations n’a encore été entrepris.

Cautionnements de mariages pour le Haut-Canada et le Bas-Canada

Les cautionnements de mariage, appelés aussi licences de mariage, pour le Haut-Canada et le Bas-Canada ont fait l’objet d’une base de données mise en ligne par Bibliothèque et Archives Canada :

  • 2 960 cautionnements de mariages pour le Bas-Canada (Québec) émis entre 1779 et 1858 (RG4 B28);
  • 7 899 cautionnements de mariages pour le Haut-Canada (Ontario) émis entre 1803 et 1865 (RG5 B9).

Le fichier des licences de mariage développé par la SGQ. Jusqu’ici, ce fichier des licences de mariage contient plus de 43 000 références aux licences de mariage, soit environ 20 % de l’ensemble de ces licences conservées à BAnQ. Les périodes couvertes jusqu’à maintenant sont les suivantes : 1872-1873, 1873-1874 et 18 années réparties entre 1915 et 1940.

Dernière modification le mardi, 04 février 2014 20:14

S5 Box

Se connecter

S5 Register

REgister

Mon Compte

Vous pouvez vous connecter en utilisant votre adresse courriel enregistrée.

La création d'un profil FQSG permet l'adhésion au Bottin des chercheurs.